• L'histoire de la mosquée:

    Ce splendide monument est unique au monde et étroitement lié à l'histoire de l'Andalousie.

    Lorsque Abd-El-Rahmane se fait proclamer émir de Cordoue en 756, il choisit Cordoue comme capitale de son royaume. Il s'empare du palais wisigoth près du Guadalquivir et doit trouver un lieu de culte pour les nouveaux arrivants musulmans. La basilique Saint Vincent est proche du palais. Il demande donc aux chrétiens l'autorisation d'y prier. Ainsi, pendant les premières années, chrétiens et musulmans ont partagé cette église. Mais la population musulmane augmente très vite, et Abd El Rahmane rachète aux chrétiens l'autre partie de l'église pour agrandir la mosquée. Pour des raisons pratiques et pour montrer son attachement à l'héritage romain et wisigothique, Abd-El-Rahman a tenu à garder des éléments architecturaux de ces deux civilisations. Très nostalgique de sa ville natale, Damas, le nouvel émir fait construire une mosquée qui ressemble en nombreux points à celle des Omeyyades. On dit même que le mihrabfut longtemps orienté vers Damas, et non vers la Mecque.

    Cette grande mosquée fut agrandie à trois reprises par les successeurs d'Abd-El-Rahmane Ier, notamment Abd-El-Rahmane II de 821 à 852, puis al Hakam II de 961 à976  et Al Mansûr. La construction dura donc environ 200 ans.  A l'intérieur, on est tout d'abord frappé par le nombre impressionnant de colonnes de marbre, de granite et de jaspe,  850 actuellement. On y compte 19 nefs coupées par 36 autres nefs.  Il y avait aussi 800 lampes à huile parfumée éclairant les cristaux des mosaïques. Comme dans toutes les mosquées, il n'y avait aucune représentation humaine ou divine. La décoration est donc essentiellement géométrique ou calligraphique. Le minaret qui a 267 marches a été construit par Abd-El Rahmane III.

     

     

    La mosquée de Cordoue

    Voici une photographie de la Mosquée de Cordoue et les arcs de plein cintre que nous avons étudiés.

     

    visite de la mosquée

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique